Le Hatha Yoga

Origines du Hatha

Le Hatha est le style de Yoga le plus répendu en occident. Ses origines sont très anciennes : ses premières racines ont vu le jour en Inde il y a près de 5000 ans et se sont transmises tout d’abord par voie orale. Le Hatha Yoga en tant que tel est né au XIIe siècle au travers de Yogis recherchant la perfection corporelle comme moyen d’accès à la libération spirituelle. Il a ensuite a été codifié pour la première fois au XVe siècle dans un texte en sanskrit rédigé par Yogi Svatmaram.

Plus qu’une “pratique” (ce serait bien trop réducteur !), le Hatha traditionnel est à la fois un art de vivre et une philosophie. Il rassemble de manière harmonieuse et précise des postures physiques (asanas), des techniques respiratoires (le pranayama) et de purification (les Kriyas), de la relaxation (nidra), de la méditation (dhyana) et des enseignements philosophiques sur l’Homme. À travers les siècles il s’est enrichi et sa diffusion à travers le monde a principalement eu lieu au XXe siècle.

D’un point de vue étymologique, “Hatha Yoga” signifie l’union, l’harmonie de forces opposées et complémentaires. En sanskrit, “Ha” est le soleil, “Tha” la lune. C’est l’union des dualités : souffle inspiré et souffle expiré, masculin et féminin, soleil et lune, yin et yang. Une autre traduction est le “yoga de la force vive”.

Le Hatha aujourd’hui en Occident

En Occident, ce qu’on appelle “Hatha Yoga” s’est détaché de la recherche spirituelle qui le caractérise. Il englobe les pratiques physiques (posturales et respiratoires) et la méditation dans le but de renforcer ou retrouver la santé, et améliorer l’hygiène de vie. Il conserve plusieurs principes moraux comme la recherche de l’humilité, la meilleure compréhension du Soi, et la quête constante d’harmonie intérieure et extérieure. La recherche d’Unité du corps et du mental, et l’Union des dualités y sont toujours bien présentes.

Comme dans l’ashtanga (qui est un de ses descendants , les postures appelées asanas sont le fruit de recherches approfondies pendant des millénaires, (les postures sont tenues plus longtemps qu’en ashtanga). Elles sont précises et nécessitent de la patience, de l’entraînement et un véritable engagement avant de les maîtriser totalement. Derrière les postures et leurs enchainements se cache une complexe logique mécanique corporelle et mentale, et il faut du temps avant de la découvrir, la comprendre et l’intégrer !

Le Hatha met l’accent sur l’expérimentation de notions à la fois opposées et complémentaires : inspiration/expiration, ouverture/fermeture, résistance/relâchement, mouvement/immobilité.

Des bienfaits prouvés par la Science

À la condition d’avoir une pratique régulière !  Ses bienfaits sont : une meilleure gestion du stress, la baisse des tensions physiques et psychiques, un ralentissement du vieillissement cellulaire, un équilibre émotionnel et une concentration renforcés, une augmentation de la souplesse grâce au travail postural, un sommeil plus profond et plus facile d’accès, un accroissement de la capacité respiratoire, une meilleure prise de conscience de son corps et de son interaction avec notre mental.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now